Histoire(s) de la Dernière Guerre

Il y a 70 ans

Le 26 Juin 1947

Trouver la PressePRATIQUE : voici l'outil indispensable pour trouver votre magazine préféré près de chez vous : www.trouverlapresse.com

Article exclusif web

Été 1940 : la guerre vue de partout

La chute de la France crée sur la planète une onde de choc, rarement décrite dans son ensemble. Le présent article esquisse un tour des grandes capitales et de certaines plus petites.

 

puce Télécharger l'article

Histoire(s) de la Dernière Guerre n°12

Histoire(s) de la Dernière Guerre n°12 : La Shoah par balles

Au sommaire :

PASSEUR D’HISTOIRE
ROBERT PAXTON
RACONTE

Rares sont les historiens à jouir d’une aura comparable à celle de Robert Owen Paxton. En 1973, âgé de 31 ans, ce brillant professeur américain de l’université de Columbia faisait une entrée fracassante dans le débat français avec son fameux ouvrage, La France de Vichy. Le pays s’était reconstruit sur la fiction gaullo-communiste d’une France résistante, et une part notable de l’opinion croyait encore en un maréchal Pétain « bouclier .» des Français, dont l’action se serait conjuguée aux coups de « l’épée » du général de Gaulle. Dans l’effervescence post-mai 1968, les recherches de Paxton rompaient avec les artifices de la mémoire nationale et modifiaient la perception d’un trouble passé. Retour sur la carrière et les multiples apports de ce grand historien.

PERSONNALITÉ
ADOLF EICHMANN,
SOLDAT DE L’IDÉOLOGIE NAZIE ?

Un enlèvement spectaculaire en plein Buenos Aires en 1960, le procès retentissant qui suivit un an plus tard et son exécution à Jérusalem le 31 mai 1962, mettent physiquement fin au « cas Eichmann ». La controverse persiste pourtant depuis plus de quarante ans pour savoir qui était Adolf Eichmann : un soldat obéissant ? La personnification même de la « banalité du mal » ? Ou un antisémite fanatique ?

MOYEN-ORIENT
LA RÉVOLTE ARABE EN PALESTINE
LES DÉBUTS D’UN CONFLIT SANS FIN

En 1918, la Palestine est arrachée à l’empire ottoman par les Britanniques, puis placée depuis 1920 sous leur mandat. Leur objectif principal est d’y installer un « foyer national pour le peuple juif ». La population arabe conteste le projet : les premières manifestations éclatent dès 1919 pour réclamer l’indépendance et la fin de « l’invasion juive ».

DIPLOMATIE
LA CONFÉRENCE DE L’ATLANTIQUE
QUAND CHURCHILL RENCONTRE ROOSEVELT

Du 9 au 12 août 1941 a lieu, dans une baie de Terre-Neuve, la première des nombreuses rencontres entre Churchill et Roosevelt pendant le conflit. Le moment est crucial : les armées allemandes avancent en URSS ; le Japon hésite plus que jamais entre agression et abstention ; l’Amérique n’est guère plus décidée et son opinion publique reste des plus partagées. Il incombe une fois encore à Winston Churchill de rechercher les meilleurs compromis possibles au service de son objectif primordial : abattre Hitler.


LES CHRONIQUES DE JUILLET 1941

LA GUERRE
LA CAMPAGNE DE SYRIE
UNE SITUATION EXPLOSIVE

En 1920, la France reçoit un mandat au Levant afin de permettre à la Syrie et au Liban de devenir progressivement des États indépendants. La population chrétienne libanaise accueille avec joie cette décision qui la libère de la domination turque. En Syrie, au contraire, les nationalistes désirent une indépendance immédiate. Après ses victoires contre la France et la Grande-Bretagne en 1940, et compte tenu de son antisémitisme, l’Allemagne nazie apparaît alors comme la plus sûre garantie de l’indépendance de la future nation arabe.

LA GUERRE
MALTE, VERROU DE LA MÉDITERRANÉE
BATAILLE AÉRONAVALE POUR UN ROCHER

À 90 km de la Sicile, à 300 km de la Tunisie et à 350 km de la Libye se dresse une île, véritable cauchemar pour l’Axe. « Un porte-avions insubmersible », dira Churchill. « Une infection à guérir », répliquera Hitler. Son nom ? Malte.


LES CHRONIQUES D'AOÛT 1941

DOSSIER : LA SHOAH PAR BALLES
LES EINSATZGRUPPEN ET LA SHOAH PAR BALLES
DES UNITÉS MOBILES DE TUEURS

« Nous fûmes emmenés en camion à la périphérie Sud-Ouest de Kirovograd […] où se trouvait un fossé antichar […]. Une fois le camion arrêté, nous descendîmes et dûmes nous déshabiller jusqu’aux sous-vêtements. Sur le lieu où on nous avait emmenés, se trouvaient déjà plus de cent personnes de nationalité juive, femmes, enfants et vieillards […]. Tous pleuraient violemment et criaient. Lorsque je vis cela, je compris qu’on nous avait emmenés à la fusillade. »

L’IMPLICATION DE L’ARMÉE ALLEMANDE
LA COLLABORATION DES MILITAIRES À LA SHOAH

« La Wehrmacht et le national-socialisme proviennent des mêmes origines intellectuelles. Ils vont accomplir de grandes choses pour la nation s’ils suivent l’exemple et les enseignements du Führer ». Ordre du jour du général Walter von Brauchitsch, chef de l’armée de Terre allemande, 1938

LA ROUMANIE D’ANTONESCU DANS LA SHOAH
L'AUTRE GÉNOCIDE

Lors de l’invasion de l’URSS en juin 1941, l’Armée roumaine se rendra elle aussi coupable de terribles exactions contre les populations juives dont l’historiographie commence depuis peu à saisir véritablement l’ampleur.

LE GÉNOCIDE DES JUIFS DANS LES PAYS BALTES
COMPLICITÉ ET COMPROMISSION DES POPULATIONS LOCALES DANS LA SHOAH

Implantés dans les pays Baltes depuis le XIVe siècle, les Juifs ont rapidement contribué à l’essor économique de la région (Vilnius y a acquis le surnom de « Jérusalem de Lituanie »). Ironie de l’Histoire, c’est un régime germanique, l’Ordre livonien des Chevaliers teutoniques, qui a, le premier, établi une ségrégation leur interdisant de s’établir dans le territoire sous son contrôle.


MAGAZINE
         > À LIRE
         > À LIRE SECTION JEUNESSE
         > BONNES FEUILLES : Agent secret de Churchill
         > D’HIER À AUJOURD’HUI : Monaco durant la guerre
         > CINÉMA : Le cinéma sous l’Italie fasciste
         > LA GUERRE EN PHOTOS

Accueil - Le Magazine - Les auteurs - En kiosque - Anciens numéros - Revue de Presse - Article inédit de François Delpla- Les chroniques - Abonnement - Contacts - Accès presse