Histoire(s) de la Dernière Guerre

Il y a 70 ans

Le 22 Octobre 1947

Au sommaire du n°18

LES ARMES CHIMIQUES ET BIOLOGIQUES
DURANT LA SECONDE GUERRE MONDIALE,
NAISSANCE DE LA DISSUASION
OPÉRATION « ANTHROPOID »
L’ASSASSINAT DE REINHARD HEYDRICH
STOPPER YAMAMOTO !
LES BATAILLES DE LA MER DE CORAIL
ET DE MIDWAY
DOSSIER : LA VICTOIRE DE ROMMEL ?
...

puce En savoir plus

Trouver la PressePRATIQUE : voici l'outil indispensable pour trouver votre magazine préféré près de chez vous : www.trouverlapresse.com

Article exclusif web

Été 1940 : la guerre vue de partout

La chute de la France crée sur la planète une onde de choc, rarement décrite dans son ensemble. Le présent article esquisse un tour des grandes capitales et de certaines plus petites.

 

puce Télécharger l'article

- Épuisé -

Histoire(s) de la Dernière Guerre n°3

Histoire(s) de la Dernière Guerre n°3 : SS : les soldats politiques du nazisme

Au sommaire :

PASSEUR D’HISTOIRE
DANIEL CORDIER
RACONTE

À peine auréolé du Prix littéraire de la Résistance, mais point encore du Renaudot Essai, Daniel Cordier nous reçoit chez lui, dans le bureau d’un appartement parisien empli de livres et d’oeuvres d’art, dont l’éclectisme et l’audace interpellent presque autant que les propos de celui qui fut, onze mois durant et à 22 ans, le secrétaire personnel de Jean Moulin.

puce Lire l'interview.

ASIE-PACIFIQUE
LA MARCHE À LA GUERRE
EN ASIE ORIENTALE

Du point de vue européen, la Deuxième Guerre mondiale éclate en Pologne en septembre 1939. On s’intéresse peu aux événements asiatiques, tout au moins avant que l’attaque de Pearl Harbor de décembre 1941 n’illustre spectaculairement un expansionnisme japonais aux racines complexes, profondes et... sanglantes.

POLITIQUE
DE LA RÉVOLUTION MANQUÉE À LA DIVINE SURPRISE
L’EXTRÊME DROITE EN FRANCE DU 6 FÉVRIER 1934 AU 10 JUILLET 1940

Dans un contexte international où le fascisme et les régimes autoritaires réactionnaires sont en plein essor, provoquant une restriction croissante de l’espace démocratique européen, la France n’échappe pas à une poussée de mouvements qui contestent son modèle républicain.

Les Chroniques de Janvier 1940
STRATÉGIE
DE GAULLE ET MANSTEIN :
PENDANT LA « DRÔLE DE GUERRE »
DRÔLES DE DISSERTATIONS SUR L’ARME BLINDÉE

On résume parfois les prémisses du choc de mai 1940 par le contraste entre un mémorandum du colonel de Gaulle, accueilli avec scepticisme dans son pays, et sept mémoires successifs du général allemand von Manstein, largement pris en compte lors de la préparation de la dévastatrice offensive allemande. La relecture de ces textes fait apparaître une réalité plus complexe.

STRATEGIE
À LA RECHERCHE D’UNE STRATÉGIE
COMMENT GAGNER LA GUERRE... OU COMMENT NE PAS LA PERDRE ?

« Il faut voir grand ou renoncer à faire la guerre ! Il faut agir vite ou perdre la guerre ! »
Paul Reynaud à Neville Chamberlain, le 26 avril 1940.

À certains égards, la situation stratégique au cours de la « drôle de guerre » ressemble à l’impasse de la guerre des tranchées, deux décennies plus tôt, hécatombe en moins. Comment gagner la guerre dès lors que l’unique point de contact entre les belligérants est verrouillé ? Au cours d’un étrange jeu d’échecs de plusieurs mois, chacun prépare ses propres réponses... Le calme avant la tempête.

PREMIER HIVER AU FRONT
LA LIGNE « MAGINOT »
UNE « GRANDE MURAILLE » DE BÉTON ET D’ACIER

En 1919, la France fait le bilan de la Grande Guerre : 1,4 million de morts et de disparus ; onze départements ravagés. Le sacrifice enduré par le pays est trop insupportable pour, qu’un jour, le « Boche » puisse de nouveau déferler sur le sol de la patrie. À l’avenir, l’ennemi devra être arrêté à la frontière.

Les Chroniques de Février 1940
 
DOSSIER
SOCIÉTÉS D’EUROPE
À L’ORÉE DES ANNÉES NOIRES

« On appelle fin du monde le jour où le monde se montre juste ce qu’il est : explosif, submersible, combustible, comme on appelle guerre le jour où l’âme humaine se donne à sa nature. » Jean Giraudoux, Sodome et Gomorrhe, pièce de 1943.

LES ANNÉES GRISES
BREF TABLEAU DE LA FRANCE D’AVANT-GUERRE

1929, 1939 ; l’amorce de la « grande dépression » et la guerre ! Brève évocation d’une décennie d’espoirs déçus, de crise profonde mais aussi de grandes évolutions, dont l’effondrement historique sans précédent de 1940 viendra bouleverser la dynamique.

LA POLOGNE SOUS LA BOTTE ALLEMANDE
LA SURVIE D’UNE NATION MARTYRE

Début octobre 1939, la Pologne s’effondre, écrasée entre le marteau allemand et l’enclume soviétique. Tout semble indiquer que le pays va, une fois encore, être rayé de la carte. Mais l’âme polonaise perdure à travers le gouvernement en exil, tandis que, sur place, la population s’organise pour survivre et résister !

L’OPINION ALLEMANDE
FACE À LA GUERRE

Contrairement à l’idée prévalant de nos jours, en 1939, le peuple allemand n’est pas favorable à la perspective d’une guerre, même de revanche, contre la France et la Grande-Bretagne. L’annonce de la guerre contre la Pologne ne soulève pas de vague d’enthousiasme.

NAZISME
LES SOLDATS POLITIQUES DU NAZISME
2 MARS 1940 : NAISSANCE OFFICIELLE DES WAFFEN-SS

En septembre 1939, en Pologne, aux côtés des unités régulières de la Wehrmacht, apparaissent, en nombre encore restreint, des troupes d’un genre nouveau : des SS organisés en unités militaires qu’on appellera bientôt, les Waffen-SS.

MAGAZINE
         > À LIRE
         > À LIRE SECTION BD
         > À LIRE SECTION JEUNESSE
         > À [RE]VOIR : La Grande Illusion
         > LA GUERRE S’AFFICHE : Le Juif et la France
         > D’HIER À AUJOURD’HUI La grippe...
         > POLÉMIQUE : Lois mémorielles
         > D’HIER À AUJOURD’HUI : L’immigration des années trente

Accueil - Le Magazine - Les auteurs - En kiosque - Anciens numéros - Revue de Presse - Article inédit de François Delpla- Les chroniques - Abonnement - Contacts - Accès presse